Les salariés sont toujours majoritaires parmi les stagiaires (69%) et leur part est quasiment stable.

En 2006, il y avait environ 800 000 stagiaires. En 2010, ils étaient 1,2 million, aujourd'hui on compterait de 1,5 million de stagiaires en France. Depuis la crise de 2008, on peut donc dire que le nombre de stagiaires a doublé.

1.5 Million, c'est le nombre de stagiaires que compterait la France. "Compterait" car il n'existe aucun moyen de connaître le nombre exact de stagiaires, puisqu'ils ne sont pas salariés et donc pas déclarés.

508 c'est la gratification mensuelle qu'un stagiaire touche s'il est présent à  temps plein, soit au moins 35 heures par semaine, en entreprise. Il s'agit d'un montant minimum : un employeur peut choisir de donner plus, mais pas moins.

Pourquoi est-il si difficile d'avoir des chiffres sur les stagiaires alors qu'ils sont tous obligés de remplir une convention de stage signée par l'entreprise et leur établissement de formation ?

Du côté des entreprises, seules les plus grosses communiquent sur le nombre de stagiaires car elles sont souvent obligées de les mentionner dans leur rapport d'activité.

Cependant, il n'existe pas de fichier unique répertoriant toutes les conventions délivrées. Les universités refusent catégoriquement de communiquer là -dessus et même dans certains cas de transmettre leurs statistiques au ministère de l'Enseignement supérieur. Par ailleurs, il n'y a aucun suivi au niveau des écoles privées, qui fournissent un grand nombre de stagiaires en entreprises - notamment les nombreuses écoles de commerce, de communication, de marketing, et de journalisme aussi !