Si  je vous demande quelle partie du monde sera la plus peuplée en 2100. Une grosse moitié des participants dans cette salle me répondra sûrement Chine, l'autre moitié Inde. Et pourtant non : en 2100, un humain sur 3 sera bel et bien africain : nous vivons tous donc sur un continent qui fut le berceau de l humanité et est en déjà  en train de devenir son avenir.

  • L'Afrique est une énorme opportunité de marché:
  • En 2050, les africains représentants 25% de la main d'oeuvre mondiale
  • 20% des dépenses publiques consacrées à  l'éducation
  • 52 villes de + d'un million d'habitants
  • Malgré ce potentiel, aujourd'hui en Europe quand on parle de l'économie numérique, on pense spontanément à  la Silicon Valley, Facebook Google, voire même prochaine révolution robotique qui est en passe de changer nos vies. Mais jamais de l'Afrique et de son immense potentiel. Un peu comme si l'Afrique était hors radar, hors compétition, hors sujet.
  • Or en Afrique la révolution numérique est déjà  en marche, depuis plusieurs années : silencieusement le continent a accompli a une vitesse incroyable, une révolution dont nous sommes tous les acteurs a travers un simple objet : nos téléphone mobile. Les africains ont accompli un véritable saut générationnel en passant directement au téléphone mobile, sans passer par le PC ou le téléphone fixe. Ici le taux de pénétration mobile est parmi l'un des plus importants et des plus rapides au monde.
  • Oui mais en Occident on dit souvent : le problème en Afrique c'est qu'il y a justement trop de problèmes !  Il y a trop d obstacles, pas assez d infrastructures, de routes, d'hôpitaux, d'écoles, de fibre optique pour aller sur interne. Et c'est vrai, qu'en Afrique on rencontre un nombre incalculable de difficultés, dans tous les domaines et c'est précisément pour cela que l'Afrique est d'abord et avant tout le continent des opportunités et de la créativité.
  • Le génie africain, c'est d'avoir compensé le manque d'infrastructures, et même remplacé les infrastructures par le mobile et les applications développées par les startups africaines! : Problème + téléphone mobile = innovation africaine = projet de startup.
  • Aujourd'hui, un africain n'a plus besoin d'être bancarise pour recevoir de l'argent sur un compte d'épargne, faire des achats, virer des salaires : un simple mobile suffit. On parle souvent du Kenya, mais par exemple au Togo, il est aujourd'hui possible de payer le salaire de ses collaborateurs directement avec une application mobile.
  • Au Sénégal, une startup a mis au point une solution qui permet aux producteurs agricoles vivant dans les zones rurales reculées de ce tenir informés des cours agricoles par SMS et de vendre sa production au meilleur prix. D'autres applications permettent de faire d'établir des diagnostics médicaux à  distance dans les campagnes éloignées de tout.
  • La différence avec ce que l'on observe ailleurs dans le monde, c'est que les startups africaines n'utilisent pas les technologies comme des gadgets, ici les Tech sont un outil de productivité qui permet de répondre aux défis du quotidien. Et souvent les entrepreneurs que je rencontre présentent leurs projets de startups comme une forme de contribution pour aider à  améliorer la situation de son pays.
  • L entrepreneuriat technologique africain a cette caractéristique très forte : elle donne aux entrepreneurs ce sens de la responsabilité quelle n'avait pas forcément, une volonté et une capacité a améliorer la vie de sa communauté. Elle rend fier et inspire la jeunesse. Elle suscite des vocations notamment auprès de la diaspora.
  • Je vais citer 3 traits, 3 caractéristiques qui m ont marque chez les Startupeurs africains :
  • La première d entre elle, c est la puissance. Pas au sens de force physique, mais au sens ou les Startupeurs retrouvent souvent un sentiment de contrôle sur sa vie. Lorsque l on entreprend on créé, a commencer par son propre destin.
  • 2nde caractéristique, la générosité : l'entrepreneur qui réussit donnera en retour formera, investira du temps et même parfois de l argent pour transmettre cette envie de rêver aux autres
  • Enfin la passion : un entrepreneur construit sa vie et vit de sa passion. En ce sens l Afrique est une nation d'entrepreneurs : ici on nous fait peu de cadeau et rien n' est acquis, il faut se battre tous les jours pour améliorer sa vie et faire bouger les choses. Seiv et son équipe peuvent en témoigner. Ce qui fait que la condition numéro pour l'entrepreneur africain de réussir est d'être passionné et déterminé !